Nos Prisons #4

Nos Prisons #4

L’Aigle,

J’ai écrit cette chanson lors de mon passage à Ensisheim. La Maison Centrale d’Ensisheim est tristement célèbre pour incarcérer des criminels ayant commis des crimes de mœurs méritant des peines longues, voire la perpétuité.

L’enfermement obligatoire et mérité de ces hommes a pour but de les éloigner de la société et de les faire évoluer sur leurs crimes.

Parmi les résidents, on compte des personnes atteintes de déviances pédophiles qui sont passées à l’acte. Les chansons que j’ai écrites lors de ces rencontres traitent de cette déviance. La pédophilie est souvent considérée comme un sujet tellement grave qu’il en devient tabou. Le problème du tabou, c’est que le silence qu’il provoque permet au mal de faire son chemin et de faire des victimes. Je pense qu’il faut briser ce silence et parler de pédophilie.

Cette chanson reprend l’image de « l’Aigle Noir » de la chanson de Barbara. J’ai imaginé cet aigle rendant visite à un agresseur dans sa cellule. Un dialogue entre l’Aigle et un pédophile, qui reprend la notion de catharsis.

L’Aigle

Un aigle s’est posé

à ma fenêtre

et il m’a demandé:

« Donne moi tes souffrances,

tous tes souvenirs, les pires, les plus mauvais,

je vais tout emporter. »

L’aigle s’est approché,

il m’a regardé

et mes larmes ont coulé.

Je n’ai pas les mots

pour toutes les peines,

les miennes et toutes celles

que j’ai pu causer.

J’ai les ailes assez grandes

assez d’envergure

pour toutes les prendre

et tout emporter.

L’aigle a déployé

ses ailes autour de moi,

et il m’a enlacé.

Là bien à l’abris,

en silence il a pris,

mes peines et toutes celles que j’ai pu causer.

J’ai les ailes assez grandes

assez d’envergure

pour toutes les prendre

et tout emporter.

L’oiseau est parti,

il s’est envolé loin d’ici.

A travers les grilles, l’oiseau est parti,

ma peine avec lui,

et moi je reste ici.

Une plume derrière lui,

s’est posée sur mon lit, l’oiseau est parti.

A travers les grilles, l’oiseau est parti

une plume sur mon lit, en souvenir de lui.

Laisser un commentaire

×
×

Panier