Nos Prisons #6

Nos Prisons #6

Ensisheim,

 

En août dernier, j’ai passé 3 semaines au sein de la Maison Centrale d’Ensisheim, prison d’environ 200 détenus, essentiellement condamnés à de longues peines ou à la perpétuité. Cette prison a vu le jour au 18 ème siècle dans une petite ville alsacienne à l’aspect moyenâgeux. Elle a la particularité d’être traversée par une rivière, la Thur.

Toutes ces spécificités donnent à cette prison un caractère particulier, une impression d’intemporalité accompagnée par le mouvement continuel de la Thur. Une fois le portique de haute sécurité traversé, on arrive dans une cours où règne un sentiment de paix, de quiétude. C’est étrange de ressentir cela au milieu de ces murs qui détiennent les criminels les plus connus.

Ces sentiments ambigüs ont fait naître en moi l’Hyperflou, en voici le texte:

 

Ensisheim
(Hyperflou)

là où j’étais avant
là bas je ne suis plus

là où j’étais enfant
là bas je n’irai plus

là où je suis
ici loin de là bas

je resterai là, le temps qu’il faut
je resterai là

où l’oublie règne
ici une rivière coule
purge mes peine
je me défoule

je resterai là, le temps qu’il faut
je resterai là

là où j’étais avant
là bas je n’irai plus

coupable ou innocent
là bas je ne suis plus

ici je suis bien
loin de là bas

je resterai là, le temps qu’il faut
je resterai là

où l’oublie règne
ici une rivière coule
purge mes peine
je me défoule

 

Laisser un commentaire

×
×

Panier